Informations importantes sur la situation actuelle - Cliquez ici

 
Marques
Descriptif
AEG
À L'ORIGINE DE LA MARQUE AEG

Fondée en 1883 par Emil Rathenau, la marque AEG s'appellait alors Deutsche Edison-Gesellschaft für angewandte Elektricität. AEG est devenue une marque avant-gardiste après avoir fusionné avec Daimler AG, Electrolux et Telefunken AG. Pionnère dans le domaine de l'électroménager, la marque innovante AEG est à l'origine de bien des inventions :

1910, première cuisinière électrique
1912, premier réfrigérateur électrique
1950, premier lave-linge
1952, premier réfrigérateur encastrable
1959, premier réfrigérateur-congélateur combiné
1964, premier sèche-linge
1987, première table de cuisson à induction
1997, premier sèche-linge avec pompe à chaleur
2012, premiere gamme de sèche-linge à pompe à chaleur à haute performance énergétique
2013, premier four domestique à cuisson sous vide
2016, premier lave-vaisselle ComfortLift® et premier lave-linge garanti anti-décoloration

Maître du design industriel, Peter Behrens, architecte visionnaire, prend la direction artistique en 1907 d'AEG. De là, les appareils électroménager AEG sont élaborés de façon esthétique et fonctionnelle. Avec un design adapté à une technologie intelligente, les appareils AEG garantissent une haute performance dans leur utilisation. 


UN ENGAGEMENT ÉCOLOGIQUE

AEG compte réduire son emprunte carbone de 50% dans l'avenir et augmenter l'efficacité des appareils pour l'amélioration de l'utilisation tout en contribuant à la préservation de la planète.

AEG s'efforce d'économiser l'eau, l'énergie et toutes autres ressources nécessaires à la fabrication des appareils électroménager.


UNE PRODUCTION DIVERSIFIÉE

Avec les tables de cuisson, les fours vapeur, les réfrigérateurs combinés, les hottes, les lave-vaisselle, les lave-linge, les sèche-linge et autres appareils électroménager, AEG propose une gamme variée de qualité.

Citation : "Le design consiste à créer une forme qui respecte le caractère de l'objet tout en mettant en valeur les nouvelles technologies." Peter Behrens, architecte et conseiller artistique AEG.

Source : https://www.aeg.fr/about-aeg/
AIRLUX
HISTORIQUE DE LA MARQUE AIRLUX

Airlux  a intégré le groupe Glem Gas en 1999. Forte d'une expérience de plus de 70 ans dans le domaine de l'appareil électroménager encastrable, la marque Airlux a tablé sur un design épuré et racé rallié aux dernières innovations technologiques performantes.

L'alliance avec le groupe Glem Gas est l'opportunité pour Airlux de s'attaquer au marché international. La bonne connaissance du marché français pour Airulux et cette commercialisation au-delà des frontières grâce à Glem gas contribuent sans conteste au développement des marques.


AIRLUX ET CUISINISTES FONT BON MÉNAGE

Les lignes épurées et racées des appareils électroménager Airlux sont très appréciées des cuisinistes qui réalisent avec la marque des cuisines harmonieuses, sophistiquées, aux caractères personnalisés par le savoir-faire des concepteurs.
La marque Airlux est la garantie d'un design soigné et équilibré, pour une cuisine agréable à vivre.

Source : https://www.airlux.com/fra/know-how
ALPATEC
ALPATEC, DU GROUPE TAURUS

Taurus Alpactec est une marque française qui est spécialisée dans le traitement de l'air et de l'eau. Avec ses 25 ans d'expérience, la marque produit des appareils de qualité à l'efficacité prouvée. Humidificateur d'air, purificateur d'air, climatiseur mobile réversible, ventilateur colonne... sont dans le catalogue de Taurus Alpatec.
BEKO
BEKO, UNE MARQUE EN CONSTANTE PROGRESSION

Au dire de la marque, Beko est en seconde position sur le marché de la vente d'appareils de gros électroménager en Europe.
Appartenant au groupe Arcelik, Beko se positionne dans le top 10 des marques mondiales et peut se targuer d'avoir la plus forte croissance depuis l'année 2000.

Leader européen en vente d'appareils électroménager en pose-libre, la marque Beko a aussi rapidement progressé sur le marché français. 


CLASSEMENT DE TÊTE POUR BEKO

La marque Beko est fière d'afficher sur son site qu'elle est :

n° 1 des ventes de cuisinières
n° 2 des ventes de réfrigérateurs
n° 2 des ventes de lave-vaisselle
n° 4 des ventes d'appareils encastrables


BEKO ET LA CLIMATISATION

La première gamme de traitement de l'air de Beko a vu le jour en 2016. Deux ans plus tard, la marque Beko devient en France le n°1 des ventes de climatiseurs et reste en tête l'année suivante, soit en 2019.


DES OUTILS INDUSTRIELS CONTRÔLÉS ET CERTIFIÉS

Les usines Beko sont certifiées ISO9001 pour la gestion de la qualité, ISO14001 pour le respect de l'environnement et ISO50001 pour le mangaement de l'énergie. Avec 23 sites de production pour une capacité totale de production de 20 millions d'appareils électroménager par an, l'investissement dans les outils de production est constant.


DES PRODUITS ÉLECTROMÉNAGER PERFORMANTS ET ACCESSIBLES

Avec plus de 1500 ingénieurs, la marque Beko a pour but de développer des produits toujours plus performants pour améliorer le quotidien de ses clients.
Démocratiser et rendre accessible l'innovation ainsi que la qualité est pour la marque Beko un engagement.


BEKO, MARQUE PARTENAIRE DES SPORTIFS

Partenaire du FC Barcelone, Beko soutient activement le développement du sport dans différents pays.


ENGAGEMENT ÉCOLIGUE DE LA MARQUE BEKO

Afin de minimiser l'impact écologique des appareils électroménager Beko, les ingénieurs de la marque travaillent à améliorer les consommations énergétiques et à étendre le recyclage des produits. Comme le prouve le grand nombre de congélateurs A++, de réfrigérateurs A+++, de sèche-linge A++, de lave-vaisselle A+++ et de lave-linge A+++ que la marque produit, la détermination à fabriquer des appareils respectueux de l'environnement est bien réelle.
De plus, dans un souci de prolonger la durée de vie des appareils électroménager, Beko s'engage à commercialiser les pièces détachées de ses produits sur une durée de 11 ans pour le gros ménager et 4 ans pour le petit électroménager.

source : https://www.beko.fr/page-editoriale/pourquoi-choisir-beko
BOSCH
L'HISTOIRE DE BOSCH

Le nom de la marque provient de son créateur, Robert Bosch qui crée en 1886 à Stuttgart, l'Atelier de mécanique de précision et d'ingénierie électrique. Après 4 ans de hauts et de bas, la marque Bosch amorce un décollage qui marque le début d'un développement qui ne cessera de croitre.
Les inventions révolutionnaires et les technologies novatrices sont deux domaines exploités avec talent par Bosch depuis plus de 125 ans.

MAGNETO, PREMIÈRE !

Alors que les techniciens de l'entreprise de Robert Bosch effectuent tous les travaux d'électrotechnique et de mécanique de précision, il est demandé aux ingénieurs de l'entreprise de fabriquer une magnéto d'allumage en s'inspirant d'un modèle existant pour un moteur stationnaire. L'usine Bosch donne le coup d'envoi et démarre la production de magnétos d'alumage.

Dès 1987 Bosch équipe les automobiles de magnétos d'allumage fiables et au design adapté à la mécanique des véhicules. Gottlob Honold, ingénieur développeur chez Bosch, met au point en 1902 le premier système de magnéto d'allumage haute tension, équipé de bougies de marque Bosch. La renommée de Bosch est faite, et la marque devient un équipementier de référence dans le monde de l'automobile.

Présente en France depuis 1899, c'est en 1905 à Paris que la marque Bosch ouvre son premier site de production de magnétos d'allumage. En 1906, Bosch démarre une autre production de son produit aux Etats-Unis, à Springfield dans le Massachusetts. Le succès commerciel explose. L'internationalisation n'est plus un rêve et la marque ouvre des bureaux de ventes en Afrique du Sud la même année puis en Australie en 1907, suivi par l'Argentine en 1908, la Chine en 1909 et le Japon en 1913. À ce moment précis, l'entreprise Bosch exporte hors de l'Allemagne 88% de sa production.


TOUT POUR L'AUTO

L'automobile se démocratise, la mécanique devient plus performante et la vitesse augmente. Afin de renforcer la sécurité des automobilistes, Bosch développe des produits complémentaires tels que le système d'éclairage électrique pour la conduite de nuit qui comprend un générateur, une batterie et un régulateur.


PREMIÈRE GUERRE MONDIALE, L'ARRÊT DE LA PRODUCTION DANS LES ENTREPRISES BOSCH

Face à l'éfondrement mondial des marchés à l'étranger, toutes les chaines des usines sont interrompues. La production est exclusivement réservée aux détonnateurs de grenade. La moitié du personnel masculin est réquisitionné par l'armée, les femmes prennent la relève dans les ateliers.
Durant cette guerre, Bosch est dépossédé de ses marques déposées.


FIN DE LA GUERRE, REPRISE DES ACTIVITÉS CHEZ BOSCH

La fin de la première guerre mondiale est le début d'un nouveau départ pour la société Bosch qui s'appelle désormais SA Robert Bosch AG. L'expropriation des brevets et le développement de la concurrence donnent du fil à retordre au créateur qui néanmoins ne baisse pas les bras et cherche de nouveaux projets en se concentration sur sa plus grande force, l'innovation.


TOUJOURS PLUS POUR L'AUTO ET AUTRES ENGINS DE LA ROUTE

L'activité économique repart de plus belle et la sécurité routière est la priorité des développeurs de Bosch. Dès 1926, la marque commercialise des avertisseurs sonores, des éclairages pour vélos et motos, des essuie-glaces et l'allumage alimenté par batterie.


L'AUTOMATISATION EN MARCHE

Dès 1925 Bosch installe des lignes de montage afin de réduire le temps de production pour ne pas se laisser dépasser par la concurrence qui pour certains, utilisent déjà ce procédé. La fabrication d'un système de magnéto d'allumage complet est ainsi ramené à 5 jours au lieu de 50.
En 1927, Bosch invente la pompe à injection diesel. Destinée à l'origine aux poids lourds, elle sera commercialisée pour les automobiles dès 1936.


BOSCH SE DIVERSIFIE

Pour faire face à la crise de l'industrie automobile qui sévit en Allemagne, Robert Bosch pense dès 1926 à diversifier ses domaines de production et lance en série des outils de termotechnologie et électroportatifs (comme par exemple les tondeuses et les marteaux-perforateurs) et développe aussi de nouvelles technologies telles que la télévision et la radio.


BOSCH ET LA TÉLÉVISION

Afin d'exploiter au mieux le domaine de la télévision, Robert Bosch s'allie à l'écossais John Logie Baird, aux sociétés Loewe et Zeiss Ikon. Ils fondent Fernseh AG (FESE) en 1929 mais il faudra des années avant de rencontrer le succès. En 1936, ils fournissent les premiers appareils d'enregistrement électroniques pour les JO de Berlin. Les premiers téléviseurs domestiques voient le jour la même année.


SECONDE GUERRE MONDIALE

La société Bosch se voit dans l'obligation de produire tout ce qui attrait à la motorisation de l'équipement militaire. De nouveau, des ouvriers sont réquisitionnés. Ils sont rempalcés par des travailleurs forcés.
La direction de Bosch s'oppose au régime nazi en aidant la résistance de façon active. Pour éviter que des juifs persécutés soient déportés, la société Bosch en embauchera certains et aidera d'autres financièrement pour qu'ils fuient à l'étranger. 

Robert Bosch décède en 1942 en laissant des instructions précises quant au devenir de son entreprise mais c'est sans compter sur les bombardements que subissent à plusieurs reprises les installations.

Il faudra 20 ans pour reconstruire et développer d'autres branches d'activités. Durant cette période d'après-guerre, l'usine en ruine permet toutefois de produire des bougies pour les véhicules militaires alliés et des casseroles faites avec des casques en acier, de parapluies ou de brouettes que les collaborateurs peuvent utiliser, vendre ou échanger en guise de salaire.


ROBERT BOSCH, UN HOMME DE COEUR

Les volontés du créateur de Bosch sont respectées dès la reconstruction de l'entreprise. Hanz Walz, dirigeant jusqu'en 1963 veillera à ce que la marque dégage bien évidemment des profits mais qu'elle reverse une partie des bénéfices à des oeuvres de charité, tel que le souhaitait Robert Bosch.


LES ANNÉES 50, LA GRANDE CONSOMMATION EST EN ROUTE

Tout le monde souhaite avancer et oublier cette période destructrice. Bosch fabrique des appareils électroménager pour la ménagère, des perforeuses pour le bricoleur. Parmi les produits phares il y a l'autoradio qui se vendra par millions.


UNE HISTOIRE SANS FIN

Bosch est une marque de référence dans le monde de l'électroménager. Son expertise n'est plus à prouver et la qualité de ses appareils, gros ménager ou petit électroménager est indéniable.

source : https://www.bosch.fr/notre-entreprise/notre-histoire/
BRANDT
BRANDT, DANS NOS MAISONS DEPUIS 60 ANS

Que ce soit en cuisson, en lavage, en froid, en petit électroménager, en climatisation ou dans le domaine de la télévision, Brandt est une marque connue et reconnue qui propose aux consommateurs des produits utiles, innovants et pertinents. 

La marque Brandt se démarque de la concurrence grâce à son avance technologique telle que la distribution automatique de lessive et la capacité variable automatique.


LES DATES IMPORTANTES DE BRANDT


1949, création du premier lave-linge TOP manuel à agitateur, le B3300
1952, la barboteuse essoreuse B4000 voit le jour et démocratise le lave-linge domestique avec 6000 ventes/mois
1962, le STATO 47 est le premier lave-linge de la marque Brandt avec un programmateur
1963, grâce à ses innovations, Brandt devient la première marque de machine à laver
1967, Brandt se positionne en tête avec le réfrigérateur
1968, premier lave-linge 5 kg et de 48 cm de large
1969, le LV 92 est le premier lave-vaisselle lancé par la Brandt
1970, premier lave-linge à capacité variable automatique et à vitesse variable
1973, le LV 123 est le lave-vaisselle le plus vendu en France
1977, Statomatic 581, première machine lavante-séchante
1982, arrivée des premiers micro-ondes Brandt
1984, le célèbre BB40 devient le top des ventes des lave-linge en France
1988, la marque Brandt et leader mondial de l'électroménager français
1989, le four Polyondes créé par Brandt combine le four micro-ondes avec la convection naturelle
1996, une nouvelle génération de lave-linge avec le PREMIA, au top avancé, au Posistop et au chargement aisé
2002, l'innovation est de mise avec MALICE, OCEANE et ADVANCE, les lave-linge les plus économes du marché.
2004, le lavage à 40°C en 45mn rend les machines à laver Brandt encore plus performantes
2006, Brandt généralise l'électronique sur l'ensemble de la gamme lavage.
2007, 40 cm de large, 7 kg de linge, c'est le MAXITOP
2008, le réfrigérateur se compose de trois parties, avec le Free Zone, un tiroir de 40 l qui va de -14°C à +14°C
2008, premier lave-linge Brandt avec doseur de lessive et distributeur intégré. C'est le DOSE-E
2009, 8 kg de linge et 45 cm de large pour le premier lave-linge TOP
2010, ajustement de la température de l'eau avec la technologie Eco Thermique Système
2010, le lave-vaisselle 14 couverts voit le jour chez Brandt
2010, Brandt commercialise la table de cuisson MAXIZONE, avec un foyer maxi capacité de 40 x 23 cm
2011, les aliments se conservent plus longtemps avec le FESHKEEPER, premier système sous vide intégré
2011, un gain de place sur le plan de travail avec LE FOURNIL, machine à pain et micro-ondes deux en un
2011, moins de gaspillage d'eau et de lessive avec le DOSE-E FRONTALE, lave-linge nouvelle génération
2012, recyclage de l'eau avec le lave-linge WATER SAVER et le lave-vaisselle du même nom
2012, Brandt crée un lave-linge silencieux avec 49 dB au lavage
2016, des sèche-linge Brandt nouvelle génération qui consomment moins d'énergie

source : http://www.groupebrandt.com/notre-histoire/

CADEL
MAISON CADEL

La "maison" est pour Cadel un lieu chaleureux et accueillant. Fondée par Umberto Cadel en 1949, l'entreprise produit des appareils à la technologie avant-gardiste et au design innovant, des poêles écologiques, technologiques et économiques.

PRODUCTION

La Maison Cadel est fière de son secteur de production où la méthode CNC est appliquée pour la réalisation des profilés sur mesure. C'est une méthode avant-gardiste. La renommée de Cadel est due à la qualité de ses produits et à ses livraisons fiables.
CANDY
CANDY, UNE HISTOIRE DE SUCCÈS

Du premier lave-linge aux appareils connectés Wi-fi, Candy c'est une histoire de succès. C'est en 1945 que Candy produit sa toute première machine à laver et la marque invente le lave-linge moderne à hublot en 1950. La notoriété de Candy grandit et la marque devient internationale avec un panel d'électroménager encastrable et en pose libre. Disposant de technologies avancées, la performance des appareils électroménager Candy sont performants et fonctionnels.

1955 - 1965

Avec une première filiale en France en 1955, c'est en 1958 que Candy s'installe aussi en Allemagne. Dès 1957, la marque lance la Bi-Matic, première machine à laver semi-automatique avec le rinçage et l'essorage. Dès l'année suivante sortira l'Automatic Candy, un lave-ligne entièrement automatique. Suivra en 1963, la Superautomatic 5.

1965 - 1975

Arrive en 1966 sur le marché, le Stipomatic, le premier lave-vaisselle. En 1968, le Superautomatic 98 est doté de six programmes. Entre 1970 et 1971 sont produits les premièrs réfrigérateurs.

1975 -1985

L'impact écologique et les économies sont les thématiques stratégiques que la marque Candy déveoloppe. En 1977, le slogan est "Candy vous aide à ne rien gâcher. Que ce soit la lumière, vos affaires ou du détergent." La marque Candy a été la première à opter pour le "No Frost", une technologie qui empêche la formation du givre. Il faut attendre 1981 pour voir apparaître le premier congélateur avec trois compartiments.

1985 - 1995

1985, quarante ans que la marque Candy existe. À cette occasion, Candy fait l'acquisition de deux marques italiennes, Gasfire et Zerowatt. S'ensuivent des ouvertures d'usines un peu partout dans le monde et le rachat d'autres marques telles que Rosières, Iberna, Mayc-Otsein. Arrive le Combichef, fe for innovant avec cuisson traditionnel et une fonction micro-ondes.

1995 - 2005

Pour les 50 ans de la marque Candy, Hoover European intègre le groupe. L'an 2000 est l'occasion de changer son logo et en 2002, Candy exporte sa marchandise vers 111 pays. 2004, le lave-vaisselle Futura lave jusqu'à 15 couverts.

2005 - 2010

Pour ses soixantes ans, Candy s'offre la marque russe Vyatka, leader des machines à laver en Russie. Puis vient en 2006 le lave-linge GrandO, doté du plus grand hublot sur le marché. Puis vient le rachat des marques Jinling, leader des lave-linge en Chine et Süsler, spécialiste de la cuisson en Turquie. Il faut attendre 2009 pour que les plaques de cuisson à induction soient intégrées chez Candy. C'est aussi l'année de lancement du DUO, avec l'association du four électronique multifonction et du lave-vaisselle. Easy Case, la révolution du sèche-linge avec le rassemblement de l'eau condensée derrière le hublot, arrive en 2010.

2010 - 2015

Les innovations se succcèdent avec le lave linge GrandO Evo et le four Pordige. En 2012, Candy ouvre une nouvelle usine de fabrication de machine à laver en Chine. Arrive la Evo Plaisir, un lave linge doté de la technologie Gentle Touch Opening.
Viennent les Réfrigérateurs Krio Vtial Evo avec une meilleure conservation des aliments. Candy fait de la place en 2013 dans sont lave-vaissel Evo Space grâce à la gamme Maxi Plates. Ego, de nouveaux micro-ondes déclinés en cinq couleurs, ont été créés la même année. En suivant, le temps de lavage raccourcit tout en étant aussi performant, le nombre de couverts augmente dans les lave-vaisselle ainsi quela capacité en poids de linge dans les machines à laver. Maxi froid, maxi grand, petits formats, Candy continue d'innover et de répondre aux besoins des consommateurs.

CAMPINGAZ
LA MARQUE CAMPINGAZ, PRÉSENTE DEPUIS PLUS DE 70 ANS

Le nom évocateur de l'enseigne Campingaz ne laisse aucun doute planer sur l'intérêt que porte la marque aux activités plein air. 

1949 : Ce sont trois ingénieurs français qui fondent la marque, Sillon, Corlet et Colomb. Le Bidon bleu, bonbonne à gaz rechargeable est lancé dans toute l'Europe.

1952 : Pour les campeurs, Campingaz crée le réchaud à deux feux à allumage automatique.

1955 : Apparition du réchaud Bleuet® de Campingaz et de son bidon jetable.

1974 : Instaflam, réchaud portatif et suivi par le réchaud Club 300.

1975 : Campingaz élargit sa gamme de glacières rigides et lance des activités de bricolage. 

1977 : Les glacières sont isothermes et la fraîcheur suffisante pour permettre le transport des produits frais.

1994 : Le Ranchero, premier vrai barbecue à gaz lancé par Campingaz.

1996 : Campingaz s'allie à Coleman Company, Inc.

1997 : L'usine italienne ouvre ses portes et la production de barbecue y est transférée.

1998 : La technologie RBS® voit le jour. La chaleur est mieux répartie et les risques de brûlures et d'explosition sont réduits.

2000 : Création de la gamme de barbecues Expert de Campingaz. Aujourd'hui encore, c'est la série la plus vendue.

2005 : Adelaïde®, le célèbre barbecue avec un couvercle plat est lancé. Il est dans le top vente de la marque Campingaz.

2006 : Le centre technique ATC (Asian Technical Centre) ouvre ses portes pour un contrôle de qualité et l'assistance pour les appareils made in China. 

2010 : Un système breveté permet de consommer 50% en moins d'énergie sur les barbecues. C'est le barbecue El Prado qui bénéficie de cette technologie avec une bonne répartition de chaleur.

2014 : La marque développe la gamme complète des barbecue Campingaz, en y intégrant des technologies innovantes comme par exemple InstaClean® et EvenTemp®.

2017 : La série Master est une série haut de gamme de Campingaz qui associe d'innovantes technologies aux caractéristiques de la marque. 


CLIMADIFF
CLIMADIFF, SPÉCIALISTE DE LA CAVE À VIN

C'est en 1997 que la marque Climadiff est créée. Très vite, son savoir-faire dans le domaine de la conservation du vin lui permet de devenir un acteur important dans l'électroménager. La qualité des produits et les prix compétitifs renforcent sa bonne réputation.

Implantée dans la Sarthe, à Arnage plus précisemment, la marque Climadiff est pourtant liée à un cru classé de "Côtes de Provence". En effet, le fondateur est un membre d'une famille de vignerons de cette appellation, propriétaire d'un domaine existant depuis 1740.

C'est une équipe engagée et passionnée par le vin qui travaille dans le bureau d'études pour concevoir des produits innovants, performants et de très grande qualité.

DE DIETRICH
DE DIETRICH, UNE MARQUE QUI NE DATE PAS D'HIER

1684 : Il faut remonter loin pour conter l'histoire de De Dietrich. Johann Dietrich, un homme de convictions est un forgeron qui, pour conserver sa foi en la religion, fait allégeance au roi Louis XIV. C'est ainsi qu'il aide la France en produisant les armes dont elle a besoin dont des boulets et des canons. De là, les forges font la renommée de la famille Dietrich et l'entreprise sidérurgique devient l'une des plus puissantes du royaume.

1761 : L'anoblissement se fera par le Roi Louis XV sur la personne de Jean Dietrich, héritier de Johann Dietrich. C'est ainsi qu'il devient alors Jean de Dietrich. 
Le noble développe son industrie. Il achète une fonderie et crée d'autres usines.

1778 : Louis XVI concède le cor de chasse comme logo de la marque afin de lutter contre les contrefaçons.

1789 : Jean III de Dietrich, surnommé le Roi du Fer est à la tête d'un empire.

1848 : de Dietrich se lance dans la production des voitures de voyageurs et des premiers wagons de marchandise

1897 : C'est sous l'impulsion de bricoleurs enthousiastes et géniaux que de Dietrich décroche le brevet Bollée et fabriquer la très célèbre Amédée-Bollée en tête de toutes les courses de l'époque.

1902 : Bugatti se joint à de Dietrich pour construire les premières automobiles de luxe

1905 : la fabrication automobile cesse. De Dietrich développe la construction mécanique, l'équipement de l'industrie chimique, la fabrication de matériel de chemin de fer, des appareils de chauffage central et de l'équipement électroménager pour les cuisines.

1910 : La cuisinière Mertzwiller voit le jour. Ce foyer de cuisson continue est équipé de trois plaques de chauffe, d'un four central, d'une étuve pour bain-marie et d'un chauffe-plat.

1934 : Seconde au classement des productions françaises de cuisinières à mazout, de Dietrich lance la cuisinière électrique.

1955 : la marque de Dietrich est numéro un des fabricants de cuisinières en France.

1971 : arrivée du premier four à micro-ondes de Dietrich

1972 : l'électroménager encastrable est la nouvelle orientation de la marque de Dietrich. Elle développe des trables de cuisson et des fours.

1976 : lors de salons de Paris et de Cologne, de Dietrich présente son four à télécommande et à programmation électronique.

1978 : la table de cuisson à induction est inventée par de Dietrich.

2000 : la marque présente deux systèmes : l'Eolyse®, qui dirige l'air chargé d'odeurs vers un catalyseur afin de réduire les odeurs et les fumées et le Pyrocontrol® qui, grâce à un catalyseur spécifique, adapte le cycle de nettoyage pyrolyse en fonction du degré de salissure. 

2001 : la technologie ICS du lave-vaisselle de Dietrich analyse dès le début du cycle le degré de salissure. La température est adaptée en fonction du résultat, ainsi que la consommation de l'eau et la durée du lavage. Le Foyer induction Boost est le premier sur le marché avec ses 3600 W en puissance. 

2003 : la première table de cuisson induction programmable est crée par de Dietrich. C'est aussi la sortie de la première table gaz à commandes électroniques sensitives et des fours MATRICS dotés d'un écran matriciel interactif.

2004 : Sur une ligne de fours, la cuisson basse température automatique est maitrisée. La table de cuisson à induction est contrôlée à distance grâce au boitier de commandes indépendant. Les hottes déclenchent l'aspiration dès que les capteurs détectent une émission de vapeur ou de chaleur.

2005 : naissance de la première table de cuisson induction de Dietrich à commandes à distance. Avec la table induction INFINITY, le four MATRICS et la hotte ICS, de Dietrich remporte le prix Janus du design industriel et de l'innovation.

2007 : le froid et le lavage s'invitent chez de Dietrich. Nouveau prix Janus pour de Dietrich avec le four encastrable COLOR MATRICS.

2010 : prix Janus de l'industrie avec la table de cuisson Piano. Avec un espace de cuisson de 90 cm, la table Piano propose le foyer modulable le plus puissant de sa génération.

2012 : TACTILIUM, premier four de Dietrich à écran tactile avec une navigation intuitive et simple.

2015 : horiZone Chef, la table de cuisson dotée d'un écran tactilium.

DELONGHI
DELONGHI, UNE MARQUE AMBITIEUSE

Leur objectif : être le leader mondial des appareils de confort thermique, des machines à café et des appareils électroménager. Pour ce faire, Delonghi mise sur deux caractéristiques de leur marque : la performance et le design.

La société De'Longhi a été fondée au début du 20°s et a commencé à fabriquer des appareils électroménager en 1974.

LES VALEURS DE LA MARQUE DELONGHI

En recherche constante dans la conception des appareils électroménager, l'entreprise Delonghi crée dans le respect de l'esprit instauré par la famille de'Longhi, des produits en phase avec les besoins des foyers n'importe où dans le monde.

Synonyme de simplicité, d'intégrité et de confiance, la marque améliore sans cesse le confort des consommateurs et crée des appareils domestiques d'une grande qualité.

Fonctionnels et élégants, les produits Delonghi séduisent aussi par leur singularité. Entre combinaisons innovantes des matériaux, des palettes aux couleurs élégantes pour chaque catégorie et la facilité d'utilisation, le style Delonghi affirme ses racines italiennes.

Faire du quotidien de l'exceptionnel. Tel pourait être la devise de la marque Delonghi.
DEVILLE
DEVILLE, ORIGINE FRANCE GARANTIE


LES TEMPS FORTS DE DEVILLE

1846

Au commencement, les frères CORNEAU. Maîtres de Forge à l'origine, ils créent une fonderie où ils travaillent sur commande client dans les secteurs du chauffage et des fontes de bâtiments. Très vite, leurs gendres respectifs Mrs Paillette et Deville sont associés à l'affaire et ensemble ils développent le marché des poêles à four, des buanderies et des réchauds.

Ingénieur de talent, Albert Deville se voit confier la direction de l'entreprise. L'affaire CORNEAU-PAILLETTE devient alors la société DEVILLE.
Les machines à mouler pneumatique sont mises au point, l'émaillage des fontes est créé. Deville a une reconnaissance forte dans le métier et devient une référence.

DEVILLE SE RECENTRE

La fabrication d'appareils de cuisson domestique et de chauffage devient leurs deux principales activités. Deville prend une place significative sur le marché.


1936

1400 personnes travaillent chez Deville et produisent des poêles bois classiques, des cuisinières électriques et à gaz ainsi que des vases funéraires et des objets de décoration.


1954

Deville recentre une nouvelle fois sa production et se tourne vers les appareils de chauffage domestiques fonctionnant au mazout. La flamme bleue Deville devient un gage de qualité bien connu des français. Deville se hisse au premier rang sur le marché français.


1973

Le choc pétrolier vient d'avoir lieu. Deville revient à la fabrication de poêles bois charbon et cuisinières en y intégrant les moyens techniques de pointe. Les consommateurs adhèrent à ce type de chauffage et la clientèle afflue.


1980

Deville, marque leader du chauffage domestique ! Après les poêles, l'enseigne se tourne vers la fabrication des cheminées à haut rendement. Là encore, le succès est au rendez-vous tant des les villes que dans les campagnes.


1996

Le prêt à poser débarque. Cette cheminée métal très fonctionnelle, s'installe facilement dans les appartements et les maisons.


2004

Le monde du chauffage est révolutionné par l'arrivée des poêles à granulés. Deville est la première marque à les mettre en vente sur le marché.


2015

Toujours à la pointe du progrés, Deville peaufine également le design de ses appareils tout en respectant les normes environnementales et développant le rendement de ses chauffages.


2016

Une autre page s'écrit. Le numéro 1 européen du chauffage bois granulés et bûches est INVICTA. Le groupe reprend DEVILLE. Invicta s'enrichit de la notoriété Deville et du savoir-faire incontestable de la marque. 


DEVILLE, C'EST 174 ANS DE PROFESSIONNALISME ET D'EXPERTISE

Si la tradition et le savoir-faire de la marque Deville est aujourd'hui perpétuée par le groupe Invicta dans les Ardennes, l'usine Deville a longtemps été située à Charleville-Mézières.
Le changement de situation géographique n'a pas impacté sur la qualité du travail puisque la fabrication se fait toujours dans le respect des impératifs environnementaux et du développement des performances grâce à l'intégration des nouvelles technologies.

Qualité, technicité et design. Un trio gagnant pour une production de haut niveau dans les poêles à bois et les autres fabrications de la marque Deville. Récemment, l'accent a été mis le développement de gammes de chauffage à bois et de poêles à granulés étanches, selon les critères des bâtiments BBC, Bâtiments Basse Consomamtion et de la RT 2012. Ainsi c'est, une étanchéité maîtrisée, des rendements optimisés, uneprise d'air de combustion raccordable à l'extérieur et de faibles émissions de particules.

Deville, pour une flamme toujours plus chaleureuse et plus vive.


DOMETIC
DOMETIC, SPÉCIALISTE DU CAMPING ET DU CARAVANING

TOUT A COMMENCÉ ENTRE 1919 ET 1922

Carl Munters et Baltzar von Platen, des étudiants suédois en ingénierie décident de mettre en application leur idée : utiliser le chaud pour faire du froid. Ils finissent par créer un meuble de refroidissement sans partie mobile, sans glace et sans compresseur. Ils appliquent de la chaleur dans un chauffe-eau et un agent refroidissant circule dans le système et absorbe la chaleur. L'effet de refroidissement est créé. Le premier réfrigérateur au monde vient d'être inventé.


1923

Après ce coup de génie, dixit Albert Einstein et le brevet déposé, les droits de fabrication sont acquis par Arctic, une entreprise suédoise.


1925

Electrolux voit le potentiel de cette invention et la société fait à son tour l'acquisition d'Arctic, récupérant ainsi les droits de fabrication.
À la fin de la seconde guerre mondiale, les foyers de classes moyennes s'équipent des réfrigérateurs et les ventes se comptent en millions d'unités.


1950 - 1970

Electrolux continue son développement, notamment dans le secteur des produits de loisirs. Les équipements de loisirs s'appellent désormais Dometic.


MOBILE LIVING MADE EASY

En 2001, Electrolux se sépare de Dometic qui poursuit sa route en respectant les valeurs de l'entreprise et en trouvant sans cesse des avancées intelligentes qui seront souvent récompensées par différents prix.

Ce début du 21° siècle voit exploser le nombre de personnes qui partent à l'aventure et qui vivent de manière mobile. Dometic fournit tout l'équipement nécessaire au campeur et au camping-cariste mais aussi aux routiers.

2015, Dometic est alors une entreprise publique cotée à la Bourse de Stockholm.

Aujourd'hui Dometic produit des appareils pour le climat et le confort tels que les climatiseurs, les stores occultants, les tentes de camping, du matériel pour l'alimentaire et les boissons comme les réfrigérateurs mobiles, la cuisine et les glacières. Dometic propose aussi des solutions pour la sécurité, l'énergie, l'hygiène... des gammes complètes pour tous les besoins dans la vie mobile.

ELECTROLUX
EVA GÖTHBERG, LA FEMME DE L'OMBRE D'ELECTROLUX

Durant 35 ans, Eva Göthberg a été une femme très influente dans les choix de développement d'Electrolux. Mère célibataire, elle était avant tout une cadre supérieure chez Elektro-Helios marque suédoise d'électroménager qui par la suite sera rachetée par Electrolux.

Nous sommes dans les années 50. Peu de femmes occupaient alors un poste aussi élevé. Tandis que les ingénieurs développaient des nouveautés, Eva Göthberg était le porte-parole de la gente féminine et s'assurait que la fabrication des appareils électroménager répondaient bien aux exigences pratiques de la ménagère.
Lave-vaisselle et machine à laver seront deux des produits de la révolution domestique qu'elle testait et présentait. Eva est alors indissociable d'Electrolux et contribue largement au développement de cette industrie qui sera libératrice pour la femme.

Dans les années 1960, c'est sous le nom d'enseigne Electrolux qu'Eva Göthberg se déplace dans toute la Suède et la Norvège, en train ou en calèche, afin de présenter elle-même la cuisinière électrique par le biais de démonstrations. Pas facile à l'époque de détrôner le poêle à bois bien en place dans les cuisines.
Pourtant, c'est chose faite ! la cuisinière électrique finit par séduire les ménagères.


FIDÈLE AU POSTE

Malgré sa notoriété et les invitations dans les émissions télévisées, Eva Göthberg reste fidèle à Electrolux jusque dans les années 80. Si la marque lui rend hommage, c'est parce qu'elle sait qu'elle doit beaucoup à cette femme dans le développement de ses appareils électroménager.


UN SALON POUR PRÉSENTATION DE LA GAMME ELECTROLUX

Dans les années 1960, afin de valoriser les produits, les responsables d'Electrolux décident d'une mise en scène et réalisent une combinaisorn de produits ménager avec des étagères, des éviers de cuisine et des armoires. Le concept de cuisine Electrolux est né.

Dans un même temps, les vacances en caravane se développent. Si le réfrigérateur à absorption classique n'est plus au goût du jour dans les maisons, il le devient dans tous les véhicules mobiles de loisirs de l'époque.
La gamme Dometic voit le jour. Jusqu'en 2001 la marque Dometic appartient à Electrolux puis elle poursuit son chemin seule en conservant le nom de Dometic.

CONSEILS SUR MESURE

C'est en 1966 que le groupe Electrolux met en place un "Electrolux Home Call". Les futurs acquéreurs d'appareils ménager peuvent bénéficier des conseils d'un spécialiste sur l'agencement des cuisines. Non seulement ce conseillé peut se déplacer chez le prospect mais il peut également l'aider dans ses démarches de prêt du gouvernement.


CHANGEMENT DE STRATÉGIE

Les années soixante-dix sonnent la fin des ventes directes et le début des grandes surfaces. Electrolux n'a d'autres choix que d'intégrer ces espaces et de s'adapter à ce nouveau concept de vente, tout comme les autres marques concurrentes.


ELECTROLUX, UNE MARQUE D'EXPÉRIENCE

Le début des activités d'Electrolux a commencé en 1919. Depuis, la marque ne cesse de grandir et équiper des millions de personnes en électroménager.
Le groupe Electrolux compte aujourd'hui les marques Electrolux, AEG, Frigidaire, Anova, Zanussi et Westinghouse. Chaque année, c'est environ 60 millions d'articles ménagers qui se vendent.

Basée à Stockholm en Suède, Electrolux est cotée au Nasdaq OMX Stockholm.


UNE GAMME COMPLÈTE

Le groupe Electrolux propose aux consommateurs une gamme complète d'électroménager avec des lave-vaisselle, des réfrigérateurs, des cuisinières, des machines à laver, des aspirateurs et autres appareils de petit ménager ainsi que des climatiseurs.



ERARD
ERARD, 60 ANS DE SAVOIR-FAIRE

Développer et produire des accessoires d'antenne, des supports TV muraux, des supports TV plafond et des meubles TV, c'est ce que fait la marque Erard depuis 1961.

Avec plusieurs millions d'articles vendus en France et en Europe, Erard est toujours en quête d'évolution notamment dans le design, dans la simplicité et la qualité. Le fabriquant français met un point d'honneur à concevoir du matériel fiable et qui met en valeur le téléviseur.

Erard, c'est aussi la première marque française à fabriquer des systèmes de fixation pour paraboles et antennes.

Dès les années 60, Henri Erard crée du mobilier pour la télévision. Le meuble bar et la table en bois sont alors ses produits phares.

1973 voit naitre le premier pied universel en métal pour les télévisions. En 1985, les modèles évoluent et s'adaptent notamment aux démodulateurs et aux magnétoscopes. Viennent ensuite les pieds rotatifs, les tables modulaires en verre.

Avec les années 2000 l'entreprise Erard crée des supports muraux et des meubles à colonne puis propose en 2005 des supports motorisés puis en 2010, un gamme spécialement conçue pour les écrans LED.

Située dans l'Isère, à Chavanoz dans le Nord du département, Erard investit sans cesse dans son usine pour entre autre intégrer les nouvelles technologies à son savoir-faire industriel incontestable. Robots de soudure, chaine de peinture pourdre, découpe des métaux, atelier de zingage, entreposage des produits finis et ateliers d'assemblage et d'emballage y sont regroupés.

EWT
EWT, EXPERT EN CONFORT ET MAISON SAINE

Pionnier sur le marché de la ventilation et du traitement de l'air, EWT se positionne en expert dans ces deux domaines. 
EWT est une marque du groupe Glen Dimplex. Créée en 1973 et présent dans 27 pays, Glen Dimplex est expert et leader mondial dans le chauffage depuis 45 ans. Le groupe emploi plus de 10 000 employés dans ses différentes structures.


LE CHAUFFAGE MOBILE CHEZ EWT

EWT est arrivé en France en 2014 avec déjà une belle expérience dans le chauffage mobile sur le marché allemand. Avec leur design unique et des nouvelles fonctions qui révolutionnent l'utilisation des appareils, les produits EWT gagnent en popularité.

Avec les chauffages d'appoint EWT excelle et se soucie de la qualité, au point de revoir constamment leur conception et d'y intégrer les nouveautés technologiques, pour des appareils encore plus respectueux de l'environnement.

En 2014, EWT lance sur le marché le chauffage mobile connecté. Puis en 2016, c'est au tour du chaffage soufflant en céramique avec intégrée une fonction humidifiant pour un air intérieur moins sec.


VENTILATION ET TRAITEMENT DE L'AIR

Avec un air intérieur pollué entre 2 et 8 fois plus qu'un air extérieur, EWT s'applique à développer des produits pour le traitement de l'air et la ventilation de qualité, afin d'assainir au mieux la maison où nous passons environ 80% de notre temps.

Déshumidificateurs, ventilateurs, purificateurs, rafraîchisseurs, diffuseurs, climatiseurs... autant de produits qui aident à la purification de notre intérieur et à développer notre confort.


VENTILATEUR OSCILLANT

En 2015, EWT développe le tout premier ventilateur oscillant à 360° sur pied puis en 2019 un ventilateur 3 en 1 qui est à la fois un ventilateur sur pied, un ventilateur de table et a une fonction Infinity qui permet une ventilation homogène et naturelle.


ÉCOLOGIE

Les systèmes de filtration sont sans cesse développés à des fins écologiques et économiques. Des produits de traitement de l'air et des chauffages d'appoint électriques sont fabriqués avec des matières recyclables répondant aux normes de sécurité européenne.


RÉPUTATION DE LA MARQUE EWT

EWT bénéficie d'une excellente réputation grâce à ses produits preformants, durables, fonctionnels et fiables.

Les produits de la marque EWT sont garantis deux ans.

FALCON
FALCON, LES PIANOS DE CUISSON QUI EMBELLISSENT VOTRE CUISINE

Marque du groupe Aga Rangemaster Limited, Falcon est spécialisé dans la fabrication de pianos de cuisson aux caractéristiques et fonctionnalités différentes. Contemporain ou classique, grand ou de petite taille, le piano de cuisson Falcon est une valeur sûre.


1803 -1830

John Flavel crée son entreprise à Leamington Spa. Investis dans la ville durant des générations, la société Flavel est influente est devient un employeur majeur dans la localité.


1830 - 1850

William, le fils de John Flavel invente le kitchener. Considéré comme le must de l'électroménager du 19° s, le Kitchener permettait de griller, de faire bouillir, de réchauffer les plats ou même de rôtir, le tout, avec une seule source de chaleur. En fonte, les utilisateurs de l'époque le décrivait comme le plus aboutie des appareils.

En 1851, le fils de William, Sydney, présente le Kitchener lors d'une exposition, la Great Exhibition à Londres. La Reine Victoria et sa tante la Duchesse de Gloucester furent impressionnées. Séduite, la Reine en fit livrer un à Kesington Palace.


1851 - 1950

Durant une centaine d'années, vanté par la plus haute aristrocatie, le Kitchener continua à gagner en notoriété et à recevoir des prix dans le monde entier. 
Le développement de l'électricité et du gaz à la fin de la première guerre mondiale a permi de créer des pianos de cuisson nouvelle génération. 

Grâce à l'ingéniosité de Sidney Flavel et son talent avant-gardiste, les pianos d'aujourd'hui sont encore inspirés du développement effectué à la Royal Leamington Spa.


1951 - 1995

La société Falcon propose des gammes de pianos de cuisson dans une large palette de couleurs. Elle developpe aussi le piano de cuisson mixte et le gril coulissant.


2002 - 2014

L'activité se recentre sur les fourneaux traditionnels. Le groupe Aga Foodservice Group valida la décision et la Royal Leamington Spa devint le centre de fabrication des fourneaux traditionnels.

Trois millions de livres sterling sont alors débloqués pour permettre à l'usine de se développer. Un second programme d'investissement fut accordé pour moderniser ce site de pointe.
Des gammes sont créées et adaptées aux marchés nord-américains et européens.

FALCON - AGA RANGEMASTER GROUP PLC

Le fait d'appartenir au groupe AGA Rangemaster Group permet à Falcon de distribuer ses produits dans différents pays.

FAURE
FAURE SIMPLIFIE LA VIE

Tranquilité d'esprit et facilité d'utilisation sont les objectifs de la marque Faure. Que ce soit le soin du linge, la cuisine ou le bien-être, Faure s'engage dans des solutions aussi créatives que pratiques pour la fabrication de ses appareils électroménager.

Créée en 1854, Faure a sorti sa première cuisinière en 1907 sous le nom de Simplex. Quant aux cuiseurs Floralies, ils ont vu le jour en 1968.

En 1973, Faure intègre le groupe Electrolux. Le style suédois et la French Touch s'accordent parfaitement.

Il faut attendre 1980 pour avoir des coloris. Bien que limité au vert avocat et jaune topaze, la ménagère peut choisir, le blanc n'est plus la seule option dans l'électroménager.

En 2019, Faure est toujours une marque très actuelle qui produit des appareils modernes en petit ménager et gros électroménager, respectueux de l'environnement et innovants.
FORGE ADOUR
FORGE ADOUR, LES ROIS DE LA PLANCHA !

Leader européen sur le marché de la plancha, Forge Adour a été créé en 1978 par un fils d'immigrés espagnols, Manu Merin. Diplômé en Ferronnerie d'Art, Manu Merin s'installe à Bayonne au coeur du pays Basque.

Numéro un en termes de chiffre d'affaire et de volumes pour les planchas, la marque Forge Adour bénéficie aujourd'hui d'une belle notoriété. Reconnue pour ses innovations, Forge Adour a optimisé sa production en mettant en place plus de lignes de fabrication. 

LA FONTE ÉMAILLÉE

Toutes les planchas sont équipées de fonte émaillée et trois couches de revêtement sont appliquées sur les éléments en acier. 

Première couche : préparation du support
Seconde couche : protection anticorrosion
Troisième couche : finition polyester

L'absence de composés toxiques et de solvants permet de répondre aux exigences de protection de l'environnement et des utilisateurs. Ce revêtement est labellisé Smart Certified, catégorie Platinum.
Cette éco-conception résiste aux UV, à la corrosion et aux chocs.
Des plieuses très performantes et des machines de découpe laser s'ajoutent à la fabrication afin de répondre aux exigences de la clientèle.


À LA TÊTE DE FORGE ADOUR

Francisco Nieto Merin, neveu du fondateur et Emmanuel Merin, fils de Manu Merin, dirige aujourd'hui l'entreprise familiale avec quelques associés.

Forge Adour tire sa force de son savoir-faire, d'une excellente maîtrise des procédés de commercialisation, de fabrication et de création.

FRANCE - ESPAGNE

On n'échappe pas à ses racines. La marque Forge Adour est implantée en France, à Bayonne, pour la partie recherche jusqu'à la stratégie commerciale. En Espagne, à Villafranca de Los Barros, se trouve l'usine de plus de 9 000 m2 où 90 salariés fabriquent environ 50 000 planchas par an, sur des machines à la pointe de la technologie.

LA PLANCHA DU FUTUR

Forge Adour se donne les moyens de ses ambitions et collabore aujourd'hui avec des designers externes pour moderniser ses planchas.
Les nouvelles gammes se veulent plus contemporaines, modernes, voire rupturistes.
GLEM
GLEM, L'ESPRIT D'INNOVATION

La marque Glem appartient au groupe GlemGas qui a été créé en 1959 au coeur de l'Emilie-Roumagne près de Modène. Connue pour ses traditions artistiques, la terre, les mets culinaires, Glem a naturellement trouvé sa place en intégrant ce site où l'innovation et le talent sont à chaque coin de rue.

Made in Italy, Glem bénéficie d'une solide réputation qualitative et apporte comme valeur ajoutée à ses produits l'esthétique et la technologie, enrichis par l'authenticité, le pragmatisme et la qualité.

50 ANS DE CUISSON

Soixante ans d'existance, cinquante ans a fabriquer des appareils de cuisson. Autant dire que l'électroménager et Glem c'est un duo gagnant !

Entre traditions et modernité, la marque Glem crée des produits empreints d'histoire dans des lignes contemporaines.

HISTORIQUE DE GLEM GAS

1959

Trois amis décident de créer une société afin d'y produire des cheminées et des réchauds à gaz. La période d'après-guerre propice au développement commercial les incite à aller plus loin. Ils élargissent la gamme en créant la toute première cuisinière à gaz, Glem Gas.

1965

Glem Gas met sur le marché de nouveaux modèles résolument tournés vers le haut de gamme.

1975

Le groupe Glem Gas investit le marché du Moyen-Orient et d'autres pays étranger avec les cuisinières grande largeur.

1985

La cuisinière semi-professionnelle fait son apparition : Le modèle Admiral introduit un style nouveau sur le marché.

1989

Pour faire face à l'ampleur que prend Glem Gas, le groupe reste près de Modène mais déménage dans une usine plus adaptée et pouvant répondre au nombre grandissant de commandes.

1990

Un nouveau département mécanique est créé et l'usine est modernisée.

2000

Des filiales s'ouvrent au Portugale, en France et en Australie

2002

Glem Gas lance sur le marché le premier four à gaz mutifonction ventilé.

2006

Le Lean Manufacturing est mis en place dans le processus de fabrication.

2008

Glem Gas se dote d'une nouvelle ligne d'assemblage et de soudage pour les fours encastrables.

2009

Glem Gas est le leader des cuisinières sur le marché italien.

2011

L'Association de Design Compasso d'Oro remet à Glem Gas la mention d'honneur du Premio Compasso d'Oro.

2013

Glem Gas distribue ses produits dans plus de cinquante pays.
GODIN
GODIN, UNE VALEUR SÛRE

Remplacer le traditionnel poêle en tôle par un poêle en fonte émaillée, telle était l'idée de Jean-Baptiste André Godin en 1840. Depuis, la marque n'a pas dérogé aux exigences qualitatives instaurées par l'inventeur.

MAÎTRISE DE LA FONTE

Le Petit Godin ne se présente plus. Après ce chauffage indétronable et populaire, Godin a renforcé sa notoriété et développé son activité avec une gamme de cuisson et d'autres poêles. 

La qualité des produits Godin est due à la maîtrise de la fonte qui garantit une fabrication soignée et solide. Tous les appareils sont construits avec des outils performants et bénéficient d'une technique de pointe.

Avec deux fonderies, le travail de la fonte est l'activité principale de Godin. Amovible, solide et réfractaire, la fonte permet de fabriquer des moteurs thermiques de haute qualité et ultra performants.

La fonte peut se couler sous différentes formes originales et complexes et peut servir en habillage extérieur peint, émaillé ou en chambre de combustion. Godin utilise aussi la fonte pour sa gamme "les Cocottes", poêlerie culinaire de référence.

LES PRODUITS GODIN

Aujourd'hui, Godin c'est tout un ensemble d'appareils de chauffage et électroménager tels que des poêles à granulés, des poêles à bois, des poêles autres énergies, des inserts, des fourneaux et des pianos de cuisson, des cheminées.

L'expertise Godin et la qualité de ses produits sont unanimement reconnues. Cette reconnaissance vient d'une parfaite maîtrise du processus complet de fabrication. Godin gère sa production de A à Z : fonderie, tôlerie, émaillerie, peinture, assemblage et logistique. Les tests sont également réalisés dans le laboratoire accrédité de l'entreprise.

Un tel savoir-faire mérite une reconnaissance. C'est chose faite puisque la marque s'est vue délivrer le label Origine France Garantie par l'AFNOR Certification.
GORENJE
 
GRUNDIG
GRUNDIG, DEPUIS 70 ANS

La radio Heinzelmann, c'est Grundig ! Plus précisemment, c'est Hans Eckstein qui l'a créée pour le compte de Marx Grundig. Le kit radio pouvait recevoir des émetteurs à ondes courtes, moyennes et longues. Les acquéreurs d'une radio Heinzelmann recevait leur achat... en pièces détachées avec une notice de construction, sans le boitier en bois qui était construit par les acheteurs selon un plan. Avoir une radio Heinzelmann en cette période d'après-guerre était une source d'information inestimable.

Ensuite, tout s'est accéléré. les bases étaient jetées, l'entreprise Grundig avait fait sa renommée dans le domaine de la radio. Il est devenu par la suite un des fabricants d'électrodomestiques des plus importants en Europe. 

Salle de bain, cuisine, salon, Grundig équipe la maison dans un design intemporel.

Les téléviseurs UHD connectés nous font vivre des expériences inoubliables avec un son exceptionnel et une qualité d'image extraordinaire.

Les lave-linge choisissent les paramètres de lavage.

Les appareils de cuisine s'équipent d'un système révolutionnaire qui permet la rétroprojection des modules de commande sur le plan de travail.

Quant à la fiabilité, les appareils électroménager Grundig sont fabriqués selon les hauts standards allemands de qualité.


1945 - 1954

L'Allemagne est en ruine après la seconde guerre mondiale. Max Grundig ouvre une usine pour commercialiser la radio Heinzelmann qui connait un franc succès. S'ensuit le premier téléviseur Grundig qui permet de capter la chaîne allemande créée en 1952. Dans la foulée, Grundig développe le magnétophone portable.
Toutes ces créations le propulse en tête des fabricants de radio dans toute l'Europe. D'autres usines sont implantées à Francfort, Nuremberg et Karlsruhe.


1955 - 1964

Toujours à la pointe de la technologie, Grundig enchaîne avec des magnétophones, le transistor radio portable Grundig, des lecteurs de musique avec son stéréo, des dictaphones...

En 1957, Grundig investit chez Triumph et Adler, fabricants de machines à écrire en devenant majoritaire dans les parts des sociétés. Cet investissement permet à l'entreprise Grundig d'ouvrir la plus grande usine au monde de magnétophones à Bayreuth. Suivent une autre ouverture d'usine à Belfast, Nuremberg et Langwasser.

1960, les télévisions sont mises à jour pour permettre la réception de la VHF. La télécommande sans fil à ultrasons fait son entrée.

Arrive la HI-FI avec un système modulable où les composants de l'ensemble, amplificateurs, radio, lecteur de disques, haut-parleurs, magnétophone, son 3-D sont séparés. Les acquéreurs élaborent ainsi l'agencement de leur système Hi-Fi selon l'espace dont ils disposent.


1965 - 1974

Une nouvelle usine ouvre ses portes au Portugal. Grundig n'en finit pas de grandir et ses ventes d'appareils sont chiffrées à plus de 16.5 millions dans le monde entier. Dès 1967, Grundig est en tête pour proposer à ses clients la télévision couleur et présente son premier lecteur de cassette compact.
1969, c'est en Italie à Rovereto qu'une autre usine s'ouvre, suivie par une usine de production de matières plastiques en Allemagne, à Nuremberg-Langwasser.
Vers les années 70, les magnétoscopes permettent l'enregistrement vidéo et le radio-réveil s'affiche en numérique. Cette période se conclue avec la radio à recherche automatique pour les véhicules.


1975 - 1984

La seconde moitié des années 70 voit les autoradios s'équiper d'un magnétophone, d'un décodeur pour le trafic info, d'un récepteur pour les moyennes ondes et VHF et d'une recherche de stations électronique..
1978 est le début de la production de magnétoscopes à Nuremberg-Langwasser dans une nouvelle usine. Leur particularité : l'enregistrement sur les deux faces de la cassette. C'est une mini-révolution qui rend obsolètes les magnétoscopes classiques.
Quant au radio-réveil parlant, il s'invite dans les chambres en 1981. L'année suivante est celle de la création du Notebook électronique, deuxième génération.

Grundig continue sa diversification et sa progession dans le domaine du son et de la vidéo, et ajoute une gamme d'accessoires et d'appareils dédiés au Télétexte (vtx).
En 1984, Max Grundig confie la gestion commerciale de Grundig à Philips.


1985 - 1994

Une fois de plus, Grundig innove. En 1985, la position de la cassette (le temps de lecture) est visible sur les magnétoscopes grâce à un système d'affichage. Suit le récepteur satellite TV.
Mais c'est en 1986 qu'une autre petite révolution arrive dans la monde de la technologie. Grundig est le premier au niveau mondial à produire en masse le téléviseur couleurs avec la technologie 100 Hertz. Exit les images tremblantes sur grands écrans. Dans un même temps, les deux TV "Jumbo" s'arrachent au point d'augmenter les délais de livraison.
1988 : Un projet européen pour le développement d'une norme HDTV, compatible avec les magnétoscopes VHS est en cours. Grundig contribue à la recherche. L'année suivante, Max Grundig fait sa grande sortie. Il décède à 81 ans.
1991 est l'année de la téléphonie avec un téléphone sans fil.
1993, le 16:9 débarque sur les écrans TV mais aussi les écrans anti-reflet, les écrans anti-poussière. Le tout offre une qualité exceptionnelle d'image grâce à un juste contraste des couleurs, un focus dynamique et un très bon niveau de luminosité. C'est aussi l'année où Grundig équipe les hôtels du système de communication ASIS qui offre de l'information et du divertissement 24H/24H à la clientèle.
L'année se termine par la prise totale du contrôle de la marque Grundig par Philips. Une page se tourne.

En 1994, le DAB voit le jour. Grundig a contribué au développement du système radio terrestre, le Digital Audio Broadcasting. En même temps sort la première chaine Hi-Fi au monde sans fil avec des signaux par commande infrarouge.


1995 - 2004

Entre 1995 et 1996 Grundig propose à sa clientèle deux produits révolutionnaires : 
le système de son à trois dimensions qui permet au téléspectateur de se placer où il veut dans la pièce sans perdre en qualité auditive.
Le manuel d'utilisation n'a plus besoin d'être imprimé avec Easy Dialog system, le guide interactif.

Planatron s'accroche au mur. Le téléviseur à écran plat permet aussi l'utilisation dees fonctions multimédia.
1997, Grundig reprend les rennes en mettant fin à l'implication de Philips dans la société.

2000, les utilisateurs ont accès à Internet depuis leur poste de télévision. La même année, le siège est transféré à Nuremberg-Langwasser et quitte donc Fürth en juin.

Grundig continue son exploration et exploitation technologique en misant sur le marché du MP3. La marque devient leader mondial.

Dans la foulée, Grundig met sur le marché des produits dotés d'un système InterMedia, info, divertissement multimédia par le biais des téléviseurs.

2001, les systèmes Hi-Fi de voiture s'équipent de radio numérique et d'assistance à la navigation. 
Deux ans plus tard, Grundig dépose le bilan. En cause, l'augmentation en flêche des coûts de production, la concurrence et les difficultés du marché européen.

Cet arrêt ne signifie pourtant pas la fin de la marque Grundig. Turc Arçelik, le fabricant d'électronique et Alba, le groupe britanique deviennent partenaires et se lancent dans l'aventure Grundig.
Grundig devient alors Grundig Intermedia GmbH.


2005 - AUJOURD'HUI

Grundig Intermedia GmbH fait partie de Arçelik AS qui est une filiale de Koç Holding qui est en l'occurence une des plus grandes entreprises mondiales.

Arçelik emploie 25 000 employés dans 7 pays, sur 15 sites de production. Les produits Arçelik sont distribués sous 10 marques différentes dans plus de 130 pays. Les marques sont Beko, Grundig, Arçelik, Leisure, Arctic, Blomberg, Altus, Defy, Electrabregenz et Flavel.

En 2011, Grundig est partenaire de la Ligue allemande de foot la Bundesliga au niveau technologique et le stade de Nuremberg devient le Grundig Stadion en 2013 grâce à l'acquisition des droits.

Aujourd'hui ce sont plus de 1600 personnes qui travaillent pour Grundig dans 65 pays et une centaine de collaborateurs au siège de Nuremberg.

Avec 500 produits dans différentes catégories telles que les appreils audio nomades, les TV Ultra HD, le gros électroménager et le petit électroménager, Grundig fait parti des plus importants producteurs d'appareils électrodomestiques d'Europe.

HAIER
 
HOOVER
 
HOTPOINT ARISTON
 
INDESIT
 
LA SOMMELIERE
 
LAGRANGE
 
LG
 
LIEBHERR
 
MIELE
 
MITSUBISHI HEAVY INDUSTRIES
 
NEFF
 
NILFISK
 
PANASONIC
 
PHILIPS
 
POLTI VAPORETTO
 
RAVELLI
 
ROBLIN
 
ROSIERES
 
ROWENTA
 
SAMSUNG
 
SAUTER
SAUTER, FABRICANT DE CUMULUS

1932 : Frédéric Sauter s'installe dans le but de fabriquer des cumulus et des appareils de cuisson électrique.

1945 : chauffage, bois, mazout, cuisson, chauffage, lavage... la marque Sauter se diversifie dans l'électroménager.

1984 : les activités thermique et électroménager se séparent. Sauter entre dans le groupe Thomson.

1990 : la première table à induction est lancée par Sauter

1993 : le concept 3 zones est né avec un chauffe-plat à l'arrière et deux inductions à l'avant.

1998 : arrive la première table de cuisson induction 3 zones avec un foyer de 28 cm, nommé le foyer Amplitude.

2001 : lancement du premier four à cuisson automatique : le Easycook de Sauter.

2008 : la table Sauter Evolis voit le jour.

2012/2013 : première table induction 100% zone libre.

source : http://www.groupebrandt.com/notre-histoire/
SEVERIN
 
SHARP
 
SIEMENS
 
SIMOGAS
 
SMEG
 
STOVES
 
SUPRA
 
THOMSON
 
TAURUS
 
VEDETTE
VEDETTE MÉRITE VOTRE CONFIANCE

1947 : Vedette présente à la foire de Paris sa première machine à laver.

1970 : les phases de lavage s'adaptent en fonciton du type de linge et de la charge. C'est le premier lave-linge à vitesse variable et à capacité variable automatique Brandt.

1973 : commence la saga de "la mère Denis" qui durera 10 ans.

1987 : lancement du lave-linge autonome et intelligent qui prend en compte le degré de salissure avec le SYSTEME CHOIX (peu sale, sale, très sale).

1988 : la pesée du linge automatique est inventée. L'eau a sa quantité ajustée en fonction pour les lave-linge Vedette.

1995 : la capacité variable automatique est inventée.

1998 : lave-linge nouvelle génération Vedette avec le chargement aisé grâce au Posistop et au top avancé. Lave-vaisselle 14 couverts.

2002 : naissance du programme spécial Stretch et des "couleurs foncées". Vedette s'adapte aux nouveaux textiles et nouvelles matières.

2007 : le premier lave-linge Top 7 kg avec 40 cm de large se nomme Amplitude 7 chez Vedette.

2009 : lancement d'un lave-linge d'une capacité de 8 kg. Optidose, le lave-linge au distributeur automatique de lessive liquide.

2013 : lancement du premier lave-linge vapeur.

2014 : lave-linge frontaux nouvelle génération

2016 : Vedette lance des nouveaux sèche-linge frontaux qui consomment moins d'énergie.



WHIRLPOOL
 
WHITE & BROWN
 

Contactez-nous